GoulashConcert
Goulash (pörkölt), Violon et Histoires

Le GoulashConcert est une soirée gastro-musicale que commence par le célèbre plat hongrois: le goulash (pörkölt) avec son traditionnel contour le “nokedli” ou “galuska” (une sorte de pâte fraiche). Je prépare moi même le goulash avec mes épices DOC –ainsi que le “nokedli” qu’est suivi par un concert de violon seul dans lequel s’altère la musique et le parole: entre les mélodies populaires de l’Europe de l’Est (hongroises, transilvaines, roumaines, boulgaires, et klezmer) je raconte des blagues, anécdotes et petites histoires.
Comme je fais tout seul: je cuisine, joue le violon et je racconte, comme ça le spèctacle n’est pas seulement bonne marchèe, mais auto-finance!
Il est évident que le spèctacle fonctionne très bien aussi sans goulash, mais quand même il serait un péché de perdre cette occassion unique: manger du Plat Traditionnel Hongrois préparé par un Vrais Violoniste Hongrois! Le GoulashConcert outre la langue italienne (je vie actuellement en Italie) je présent aussi en français, en flamande, en allemande et en anglais! Et bien que je n’ai jamais essaié, certainement je suis capable de le réciter aussi en hongrois…

Violon et Histoires

Dans ce concert de vilon seul le musicien en alternant joue le violon et raconte des histoires. Le program se compose des pièces traditionnelles de l’Europe de l’Est (hongroises, transilvaines, roumaines, bulgares et klezmer): c’est un voyage musical dans la tradition de Bassin des Carpates et son entourage. Il n’est pas un simple concert, mais plutôt une soirée divertissante, dans laquelle l’artiste entre deux pièces musicaux racconte au public: une histoire de sa carrière, un anécdote ou bien une blague qu’est souvent absurde, impréssioniste mais toujours éxplosive! Janos envoûte son public pas seulement avec le son veluté et inimitablement doux de son violon mais aussi avec le mode unique comme il racconte de ses histoires, et avec son accent curieux, tonique, tipiquement budapestoix!

“En Fugue Avec Bach”

Mouvements des Suites pour Violoncelle de J.S. Bach –transcriptes pour violon seul- et histoires sur le Grand Compositeur Allemande

Les célèbres Suites pour Violoncelles de Bach sont fabuleux aussi pour violon, même si personne ne les joue au violon! Pendant le spéctacle je vous racconte quoi m’a-t-il inspirè d’entreprendre ce voyage de redècouvrire le Grand Compositeur Allemande et sa musique.
“En Fugue Avec Bach” n’est pas seulement un simple concert pour violon, mais un vrais spéctacle, dans lequel s’altèrne parlé et musique, des pièces musicaux et anècdotes, petites histoires, légendes sur la vie de ce Grand Musicien, et vous serez surpris au dècouvrir comment la musique de Bach, le plus grand compositeur de XVII-ième siècle est actuelle, moderne, plaine de charge émotif et arrive tout droit au coeur!

Le Violon Magique de l’Europe de l’Est et Histoires de Noël

Racconter des blagues c’était pour moi un “must” dés le dèbut, une sorte de méthode pour apprendre la langue italienne. D’ici est venu puis l’Idée de crèer un spéctacle – que j’interprète seul en raccontant des histoires de Noël entre le pièces musicaux. Cette fois aussi je transforme en un vrais “One-Man Shaw” en jouant ds jolis pièces de la musique traditionnelle de l’Europe de l’Est et en crèant un vrais ambient de Noël: en raccontant de mes souvenirs de noël de mon enfance. Un Noël qu’alors était un peu divers: c’était la fête intime, silencieusement sainte de la famille, sans l’histerie de “vendre et acheter tout”, sans hurlement de la publicitée, des soldes et l’affaire principal des magasins – qu’est devenue pour aujourd’hui.

“Mémoire Musical”

Il n’est pas un concert habituel pour violon seul: comme entre les prières hébraïques et mélodies klezmer je lis des fragments de petit livre de Zvi Kolitz: Yossl Rakover Se Révolte Au Dieu. Ecrit pendant les ultimes heures du ghetto du Varsavie.
Le narrateur –l’un des ultimes combattentes encore vivant- aurait été le témoin de tout sorte des horreurs; aurait perdu ses enfants, sa femme dans des conditions atroces. Unique survivante –mais seulement pour un court délai encore- de sa famille, se laisse comme testament spirituel de ses ultimes pensées. Fiction littéraire, biensûr, mais une fiction dans laquelle nous tous reconnaissons avec un perplex tranchant la notre vie.
Un program idéal por la “Journèe de la Mémoire! Un voyage entre musiques hébraïques et klezmer ainsi que des citacions et poèmes que évoquent le tragèdie du peuple extirpé. Entre les texts rècités sur les cordes de mon violon se résonnent des plus belles mèlodies klezmer et prières hébraïques en crèant l’atmosfère de souvenir.

DiVin' Violon!

Comme on peut bien intuire dedu titre, le spèctacle è conçu expressèment pour l’automn, pour le vendange, il est le vrais l’himne de raisin, du vin! Suivant le formule déjà prouvé,
je racconte des choses entre les pièces jouées: cette fois-ci je prends citations du livre: “La Filosophie DuVin” de Béla Hamvas. Ne pensez pas à la filosophie “académique”! Ces texts sont nés dans léuphorie dela fin de la Guerre, dans une des vignes sur les collines au Nord du lac Balaton, Hamvas a écrit pratiquement en deux semaines cet juvelier de la literature (et du vin) hongroise, et que le vin n’a pas y manqué dans trouver l’inspiration,
le témoinent les propres paroles de Hamvas: “Et quand je sentais que la Muse est pour me quitter, j’ai pris le caraffe qu’était aux pieds de ma siège et j’ai bu un grand sourse…”
En présentant une stucture scientifique, le livre toutfois reste le fête, le joie, léloge du vin! La musique violonistique de l’Europe de l’Est et klezmer donnent un quadre digne aux citations et blagues “ivrognes”.

La Clèf du Violon

Pour lire un livre ou ècouter la musique n’est pas nécessaire une préparation particulière.
Par contre pour lire la musique il faut quelquechose de plus: une clèf! Telle clèf, cette fois-ci vous offre le violoniste en qudant le public en un voyage de l’espace – temps.
Le programme musical proposée en effet s’embrasse des gendres tres divers: musique classique – pop – musique populaire! Donc s’alternent des pièces di J.S Bach avec des morceaux de Beatles (trascripts pour violon seul) et avec des mèlodies populaires de l’Europe de l’Est et klezmer. Et le temps alors? – Nous partons de XVII-ième et arrivons jusqu’aujourd’hui. Et cette fois-ci aussi le parole prend un rôle important: des blagues, anécdotes et histoires colorent le spéctacle.

Et un vrais spèctacle téâtrale:

A Byzance
l’Histoire de Anne Comnena l’Impératrice des Romans. Un spèctacle de Lucille Giagnoni et Emile Sioli, avec Lucille Giagnoni et Janos Hasur (violon et viola). Consulence scientifique di Paolo cesaretti, lumière de massimo Violato, musique de paolo Pizzimenti et Janos Hasur. Un empire en agonie, des Croicés, les turcs et une femme qui a voulu devenire impératrice! Un époque qu’à distance de 1000 ans ressamble beaucoup à la notre.
Comme lempire byzantine d’alors, notre europe aussi se trouve serré entre deux mondes divers et incrèdiblement vitales: à l’Ouest les Francs qui donnent la place aujourd’hui aux américains, mais de l’autre côté il y a toujours des peuples belliques de l’Islam.
Entrons aven Lucilla Giagnoni à Bysance, un monde fabuleux et peu connu, fait des intrigues de palais, des tortures, des coups d’ètats, des invadeurs, des richesse dèmesurés et des dèlires mistiques. Avec Anne Comnena, nous dècouvrons que les victims se changent: aujourd’hui touche à nous d’essaier de survivre.

   Copyright © Laudo srl. 2009